A A       

La Maison de l’Ecriture

Posté par Franck le Monday 12 September 2011

Défis

 

maisonecriture_11caugustodasilva

 

Cette dentelle de béton est la spectaculaire canopée de la Maison de l’Ecriture, réalisée pour la Fondation Jan Michalski à Montricher, en Suisse. Construite par les équipes de Losinger Marazzi, elle représente une dalle de 4500 m2 en béton armé massif de 40 cm d’épaisseur. Les architectes, Vincent Mangeat et Pierre Wahlen, ont conçu un projet très ambitieux, dont la réalisation comporte de nombreux défis. Perforée de 270 alvéoles, la canopée repose sur  96 piliers de 9 à 18 m de haut. Les formes, toutes différentes, ont été disposées par GPS grâce à des calculs d’ingénierie poussés. La dalle de béton a été coffrée en trois mois sur 650 tonnes de tours étais  montées au rythme d’environ une tonne par homme et par jour. Des mannequins de coffrage ont permis de restituer les formes des perforations de la canopée. Quant aux piliers de béton, les équipes de Bouygues Construction ont inventé une machine spécifique, le « retourneur », pour les faire basculer de l’horizontale à la verticale en limitant les risques de fissures et en toute sécurité.
Sous la canopée, seront suspendues une dizaine de « cabanes » de tailles et architectures distinctes, pour accueillir des écrivains en résidence. Malgré leur dénomination de « cabanes », ce seront en fait des appartements de 50 mètres carrés répartis sur deux niveaux, équipés de tout le confort moderne !
L’intérieur de la Maison de l’Ecriture comprend une vaste bibliothèque, qui comptera 70 000 à 80 000 ouvrages et qui sera ouverte au public. Les structures de la bibliothèque (poteaux, poutres, coursives) sont en chêne massif. Le choix du bois impose de bien contrôler le taux d’hygrométrie du bâtiment, qui pourra être humidifié l’hiver. La ventilation de la bibliothèque est naturelle, grâce à des ouvrants dans les oriels et la verrière de toiture.
Le second bâtiment, lui aussi relié à la canopée, hébergera un auditorium bien particulier : d’une capacité de 96 places et d’une hauteur sous plafond de 8 mètres, il sera directement ouvert sur le foyer, une grande pièce reliée au sous-sol de la bibliothèque (archives) permettant d’accueillir des réceptions.
Le chantier, dont la première pierre a été posée en septembre 2009, arrivera à son terme à l’été 2012. Il faudra ensuite poser les fameuses « cabanes », qui participent à l’originalité de ce bâtiment exceptionnel. 

 

nicolas-fulcrand1

 

 

Nicolas Fulcrand,
chef du projet de la Maison de l’Ecriture
(Losinger Marazzi, filiale suisse de Bouygues Construction)

Nos vidéos
Dernières photos Flickr