Bouygues Construction

Biotope : le futur siège de l’AEM à Lille ?

Biotope, entre Lille Grand Palais et le Siège de Région ©Henning Larsen / Keurk

Le projet Biotope, imaginé par les architectes danois Henning Larsen et par les lillois Keurk, a été choisi pour accueillir l’Agence Européenne des Médicaments (AEM) dans le cas où la candidature lilloise serait retenue. Suspense jusqu’au 20 novembre pour Linkcity et Bouygues Bâtiment Nord-Est, qui conduisent le groupement et sont prêts à lancer la construction en cas de réponse favorable.

Depuis le vote des Britanniques en faveur du Brexit, l’Agence Européenne des Médicaments se prépare à déménager de Londres où elle est installée depuis 1995. Une vingtaine de grandes villes européennes se sont portées candidates pour accueillir la prestigieuse institution chargée d’évaluer, d’approuver et de réguler la commercialisation de médicaments sur le sol européen. C’est Lille qui a été désignée en avril dernier pour porter la candidature française.

La Ville et la Métropole Européenne de Lille (MEL) ont choisi le projet Biotope pour incarner la partie immobilière du dossier français : un bâtiment emblématique, sur-mesure et parfaitement adapté aux besoins des 890 agents et 3700 experts de l’AEM.

  • Une ondulation de verre, un signal architectural ©Henning Larsen / Keurk

  • Un atrium baigné de lumière et de végétation ©Henning Larsen / Keurk

  • Des espaces de bureaux lumineux et modulables ©Henning Larsen / Keurk

  • Un restaurant panoramique ouvert sur la ville ©Henning Larsen / Keurk

Biotope, un bâtiment sur-mesure pour l’AEM

Le groupement a pensé le programme comme un lieu de vie naturel. Un biotope correspond à un milieu délimité géographiquement dans lequel les conditions écologiques sont parfaitement appropriées à l’épanouissement des êtres vivants qui y résident, formant un écosystème en interrelation permanente avec les milieux voisins. A travers cette identité, l’équipe a souhaité exprimer la qualité d’usage, le bien-être et l’ouverture du projet sur son environnement et sur la ville.

Avec ses 30 000 m² de bureaux et de salles de réunion, son atrium, son auditorium de 300 places, son restaurant d’entreprise panoramique, sa crèche bilingue et ses 300 places de parking, le bâtiment offre toute la fonctionnalité nécessaire aux activités de l’AEM. L’apport abondant en lumière naturelle, les espaces de travail spacieux et confortables, les espaces de détentes végétalisés intérieurs et extérieurs et la conception bioclimatique contribueront au bien-être de ses collaborateurs. Flexible et modulable, il pourra s’adapter facilement aux évolutions des besoins.

« Les besoins et le bien-être des collaborateurs de l’AEM ont constamment guidé nos réflexions. Biotope ne ressemble à aucun autre bâtiment car il a été conçu spécialement pour eux. Quand un lieu de travail est ainsi adapté à ses utilisateurs et à leurs usages, il devient un véritable vecteur de performance et d’épanouissement. » ajoute Philippe Jouy, Président de Bouygues Bâtiment Nord-Est.

À immeuble exceptionnel, délais exceptionnels. Si Lille est choisie, L’AEM pourra emménager dès mars 2019. La ville d’accueil sera désignée à l’issue d’une concertation entre pays membres d’ici la fin de l’année.

« Le groupement mené par Bouygues Construction a répondu parfaitement à nos 3 critères à savoir les délais de construction, l’ultra-fonctionnalité et l’aspect architectural. », précise Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille.

Découvrez le projet en vidéo

Lire aussi

Connaissez-vous VSL ?

Ouverture du Musée Yves Saint Laurent Marrakech, un bâtiment haute-couture

Laissez un commentaire
comments powered by Disqus