Bouygues Construction

Le nouvel aéroport d’Iqaluit prend son envol !

Nouvel aéroport d'Iqaluit ©Céline Clanet

Le 13 septembre 2017, le nouvel aéroport international d’Iqaluit, situé dans la province du Nunavut, a officiellement été inauguré par le gouvernement canadien. Découvrez ce projet en tous points inédit, réalisé dans des conditions climatiques extrêmes et malgré les difficultés logistiques inhérentes à cette zone désertique.

Nouvel aéroport d'Iqaluit ©Céline Clanet En septembre 2013, le gouvernement du Nunavut avait confié au groupement Arctic Infrastructure Partners, mené par Bouygues Building Canada, le contrat d’extension et de concession de l’aéroport d’Iqaluit. Bouygues Building Canada et Sintra (groupe Colas), réunis en joint-venture, ont assuré la conception et la construction du nouveau terminal de 10 000 m², d’un bâtiment de services de 4 500 m², ainsi que la rénovation et l’extension de 400 000 m² de pistes et de parking.

Après plus de 3 années de travaux au cours desquelles se sont entrecoupées périodes de chantier et périodes d’inactivité pour cause de températures extrêmes (inférieures à -40°), les équipes ont livré le projet le plus au Nord de toute l’histoire du Groupe.

L’aéroport d’Iqaluit : entre innovation et respect de l’environnement

Aéroport d'Iqaluit Thermosyphon ©CélineClanetPrincipale innovation proposée sur le chantier : la création d’un des plus grands systèmes de thermosiphon jamais réalisé. Celui-ci a pour fonction de limiter l’impact de la chaleur (bâtiments, avions à l’atterrissage…) sur le pergélisol, ce sol gelé en permanence depuis des millénaires et fragilisé par le réchauffement climatique. Grâce notamment à ce système de refroidissement audacieux, le projet vise l’obtention d’une certification LEED Silver, particulièrement difficile à obtenir pour ce type de localisation.

Revivez l’épopée de Bouygues Building Canada dans le Grand Nord Canadien à travers la Timeline Iqaluit.

Lire aussi

Cap sur l’Océanie

Sur les chemins d’Asie

Laissez un commentaire
comments powered by Disqus