Bouygues Construction

Un nouveau tunnelier record pour Hong Kong !

Chantier de Liantang ©DR

Il y a du mouvement sous la terre à Hong Kong. Après la mise en service du plus grand tunnelier du monde sur le chantier du tunnel routier sous-marin « Tuen Mun – Chek Lap Kok » en mars, c’est une nouvelle machine de creusement, non moins impressionnante avec ses 14 mètres de diamètre, qui vient d’être officiellement lancée par les équipes de Dragages Hong Kong : le plus grand Tunnel Boring Machine (TBM) double action à pression de terre de la ville. Une arrivée qui marque une étape essentielle pour un projet de grande envergure pour le Groupe : la liaison entre les Nouveaux Territoires du Nord Est de Hong Kong et le poste frontalier de Liantang en Chine continentale.

Un projet pour accompagner le dynamisme de la région

Hong Kong est une habituée des projets d’infrastructures gigantesques et celui-ci ne fait pas exception : construire une route à deux fois deux voies de 5,4 km (dans le cadre de la réalisation d’un poste frontalier) qui traverse tout le territoire pour rejoindre au Nord le corridor de Shenzhen Est et la partie orientale du Guangdong. Une liaison transfrontalière indispensable qui participera au développement économique de la ville sur le long terme.

Dragages Hong Kong est mobilisée jusqu’en 2018 pour la conception et la construction des deux tunnels compris dans le tracé, de 4,8 km chacun. Plusieurs zones de failles sismiques ayant été identifiées dans la partie nord, elle a fait le choix d’utiliser un tunnelier à pression de terre capable de s’adapter aux différentes conditions géologiques le long du parcours.

Une prouesse technique inédite

Le TBM est arrivé sur le chantier équipé de deux innovations issues de la Recherche & Développement de Bouygues Travaux Publics : Mobydic et Telemach’ qui permettent une cartographie en temps réel des parois rocheuses, ainsi que la détection et le remplacement mécanisé des composants endommagés, réduisant le besoin de surveillance manuelle devant la tête de coupe. Ces technologies, qui permettent d’améliorer l’efficacité du chantier, optimisent fortement la sécurité et les conditions de travail des compagnons.

Afin de minimiser les perturbations pour la population, le fonctionnement du TBM a également été optimisé et le passage d’un tunnel à l’autre se fera à l’intérieur d’une caverne de 21 mètres de haut pour 23 mètres de large, l’une des plus grandes de la ville, dont le creusement vient de démarrer. Rendez-vous en 2016 pour la première percée !

  • Le nouveau tunnelier est officiellement lancé ©DR.

  • Le nouveau tunnelier est officiellement lancé ©DR.

  • Avec ses 14 m de diamètre, c'est plus grand tunnelier double action à pression de terre de Hong Kong ©DR.

  • Vue du chantier de construction des tunnels qui relieront les Nouveaux Territoires du Nord Est de Hong Kong et le poste frontalier de Liantang en Chine continentale ©DR.

  • Vue du chantier de construction des tunnels qui relieront les Nouveaux Territoires du Nord Est de Hong Kong et le poste frontalier de Liantang en Chine continentale ©DR.

  • Vue du chantier de construction des tunnels qui relieront les Nouveaux Territoires du Nord Est de Hong Kong et le poste frontalier de Liantang en Chine continentale ©DR.

Laissez un commentaire
comments powered by Disqus