Bouygues Construction

Réinsertion professionnelle : « Renouer les liens de la confiance »

La fondation d'entreprise Terre Plurielle et l'association Lève-Toi Et Marche

Permettre à des hommes en grandes difficultés de retrouver une place dans la société; c’est la mission que s’est fixée l’association « Lève-Toi Et Marche ». Grâce à la prise en charge, l’hébergement et  l’accompagnement administratif dont ils bénéficient, beaucoup de résidents, souvent d’anciens détenus, parviennent à retrouver un mode de vie autonome. Président de l’association depuis 2008, Yves Bégassat partage avec nous son expérience.

Pouvez-vous nous en dire davantage sur la création de l’association « Lève-toi et marche » ?

Le siège de l'association

Le siège de l’association « Lève-toi et marche »
(c)DR

Yves Bégassat : L’association a accueilli environ 700 personnes en 25 ans d’existence. En 1989, quatre personnes dont un ancien détenu, Serge, ont décidé de se mobiliser pour aider les hommes en grandes difficultés à se réinsérer dans la société. Ils ont bénéficié du don des locaux de l’association et financé la construction de studios pour favoriser le retour des personnes vers l’autonomie.

Aujourd’hui, l’association compte trois lieux d’hébergement : les studios au siège de l’association dans un premier temps, une colocation pour trois personnes en seconde phase de réinsertion et des studios duplex lorsque le processus est presque achevé. Au cours de l’année 2014, nous avons accueilli 42 personnes grâce à notre équipe de 5 salariés et de 20 bénévoles.

Comment accompagne-t-on un public aussi spécifique ?

L’idée de l’association est de recréer un cadre familial avec les résidents qui sont souvent en rupture avec leurs proches et nous sommes fiers de constater qu’au moins 2/3 d’entre eux parviennent à reprendre le contrôle de leur vie. Ce n’est pas facile, il a d’abord fallu convaincre le voisinage qui était réticent. Beaucoup de ces hommes souffrent de problèmes psychologiques, psychiatriques ou même d’addictions ; certains ne peuvent plus avoir accès à l’emploi. Nous devons les aider sans juger mais en rétablissant des règles. Les résidents que nous accompagnons doivent respecter le règlement de l’association et s’efforcer de revenir à l’autonomie.

Un tel engagement comporte bien entendu son lot d’échecs mais aussi de belles histoires et je pense avec émotion à ceux qui s’en sont sortis grâce à l’association. J’ai en tête l’exemple d’un résident coupé de toute sa famille que j’avais invité pour les fêtes de Noël. A cette occasion, je lui avais proposé d’appeler son père malgré ses réticences. Quelques semaines après, il revoyait ses parents.

Les studios proposés aux résidents par l'association

Les studios proposés aux résidents par l’association « Lève-toi et marche » (c)DR

Quels sont les projets à venir pour l’association ?

Nous venons d’achever un chantier : la pose de Velux et l’isolation des toitures dans les studios des résidents. Cette opération a été réalisée grâce au soutien financier de la fondation d’entreprise Terre Plurielle qui nous avait déjà aidé en 2010. Notre projet est de construire trois nouveaux studios pour accueillir plus de résidents et sur le long terme de développer des structures d’accueil pour d’autres populations en grandes difficultés comme les femmes battues.



Agathe Ducellier
Lire aussi

Ça bouge pour les femmes dans le BTP !

Fondation Terre Plurielle : les nouveaux projets 2017

Laissez un commentaire
comments powered by Disqus